Biographie Brian Johnson

Chanteur des groupes Geordie, AC/DC

Brian Johnson est né le 05 octobre 1947 à Dunston, localité d'Angleterre d'une mère d'origine italienne, Esther De Luca et d'un père, Alan, sergent-major dans un régiment de l'armée britannique (le Durham Light Infantry) et mineur de charbon. Jeune, Johnson fut scout et il a fait partie du chœur de l'église locale. Le premier groupe auquel Johnson a pris part fut le Gobi Desert Canoe Club. Ensuite, il y eut Fresh puis à partir de 1970, Johnson joua avec le groupe The Jasper Hart Band, reprenant des chansons de la comédie musicale Hair ou d'autres chanson soft rock ou pop rock de l'époque. Johnson et d'autres membres de ce groupe s'en séparèrent pour former le groupe Geordie. Johnson épouse sa première femme, Carol, en 1968 et ils ont deux filles : Joanne (née en 1968), et Kala (née en 1973). Ils ont divorcé au cours de l'écriture de l'album Razors Edge. Il est maintenant marié à Brenda et réside à Sarasota, en Floride. Johnson n'a enregistré qu'un seul et unique single, 'I Can't Forget You Now', sorti en janvier 1976 sous le label Red Bus, en tant que membre de Geordie. En 1982, MCA Records sortit l'album 'Strange Man' présenté comme étant l'album solo de Brian Johnson, mais il comprenait en fait une compilation de dix chansons de Geordie sorties entre 1973 et 1976. L'album 'Keep On Rocking' sorti aux USA en 1989 sous le nom de Brian Johnson and Geordie contenait douze reprises des meilleures chansons du groupe, de même que le CD de compilation 'Rockin' With The Boys 1972–1976', sorti en Australie en 1991.

À la suite du décès de Bon Scott, les autres membres du groupe AC/DC passèrent en revue plusieurs noms de candidats potentiels à son remplacement, dont Terry Slesser, l'ancien chanteur du groupe Back Street Crawler ou Noddy Holder, le chanteur du groupe Slade, avant de fixer leur choix sur Johnson. En mars 1980, Brian reçut un appel téléphonique l'invitant à Londres à une audition pour le poste de chanteur du groupe AC/DC.En tant que grand fan d'AC/DC, il était heureux d'y aller. Brian fut intégré à la bande, et l'annonce officielle fut faite le 1er avril. Une semaine après, Brian s'envolait aux Bahamas (une idée de la production, pour des raisons fiscales semble-t-il) où il rejoignit les Young au studios Compass Point, avec le bassiste Cliff Williams, le batteur Phil Rudd et Mutt Lange, le producteur de Highway to Hell8. Le résultat final fut l'album Back in Black, sorti en juillet de cette année. Pendant l'enregistrement, il détruira pas moins de trois micros dû à sa voix puissante et aigüe. Ce fut un succès mondial : l'album atteignit la seconde place des meilleures ventes d'albums de tous les temps. Le premier concert de Brian, marquant le départ du Back in Black Tour 80-81, eu lieu au Palais des expositions de Namur, en Belgique, le 29 juin 1980. Symbole de la classe ouvrière dans le nord de l'Angleterre, Brian Johnson porte toujours une casquette Gavroche sur scène, et même assez souvent en dehors. Fan de voitures et de courses automobiles, Johnson prend plaisir à piloter ses voitures de course anciennes : une Royale RP-4 et une Pilbeam (en) MP84 qu'il engage dans des courses de voitures anciennes aux États-Unis. Johnson collabora également avec le groupe Jackyl, en enregistrant avec eux en 1997 la chanson Locked and Loaded et en signant en 2002 les paroles de la chanson Kill the Sunshine de leur album Relentless. Il prêta sa voix au personnage du sergent Starkey dans la version anglaise du jeu vidéo Call of Duty : Le Jour de gloire. Il fit une brève apparition dans le film Goal!, jouant le rôle d'un supporter de Newcastle United regardant jouer son équipe à la télé dans un bar de Californie. Il a été introduit au Rock and Roll Hall of Fame en 2003 avec les autres membres du groupe.

En 2006, Johnson prit part à l'émission de téléréalité The Race sur la chaîne anglaise Sky1, mettant en scène des courses de voitures. La même année, il participa en tant que Star dans une voiture petit budget à l'émission Top Gear où il finit 2ème sur une Chevrolet Lacetti. En septembre 2009, Johnson a été diagnostiqué avec le syndrome de Barrett. Cela a entraîné pour AC/DC l'annulation de plusieurs spectacles sur leur tournée 2010 Black Ice ; cependant, les médecins ont réussi à empêcher avec succès la maladie de se développer en cancer. Mais le 8 mars 2016, le groupe alors en pleine tournée aux États-Unis annonce soudainement le report des dix dates restantes de la tournée américaine. En effet, Brian Johnson souffre alors d'importants problèmes d'audition, et il lui est conseillé par des médecins de cesser immédiatement les concerts, au risque de devenir complètement sourd. Selon lui, l'origine de ses problèmes serait survenue en restant assis trop longtemps dans une voiture de course sans bouchons d’oreille. "J’ai entendu mon tympan éclater, parce que j’avais oublié de mettre mes bouchons sous mon casque… C’est comme ça que ça s’est passé. La musique n’a rien à voir avec ça". Il est donc remplacé par Axl Rose, chanteur du groupe Guns N' Roses. Mais Brian Johnson a fini par trouver un spécialiste prêt à essayer un traitement expérimental sur lui et il a passé trois ans à trouver une solution. En 2017, il remonte quand même sur scène avec Paul Rodgers et Robert Plant pour interpréter Money (That's What I Want). C'est la première réapparition de Brian Johnson en concert depuis son retrait d'AC/DC en mars 2016. Et, un beau jour, il reçoit un appel d’Angus et du bureau de la direction lui demandant si il voulais faire un nouvel album. En septembre 2020, le groupe annonce le grand retour du chanteur Brian Johnson et du batteur Phil Rudd après quatre et cinq ans d’absence. Cliff Williams, qui avait annoncé sa retraite en 2016 après la tournée "Rock or Bust" est lui aussi de la partie aux côtés d’Angus et Stevie Young pour l'album 'PWR UP'.


Source