Biographie

Hard Rock/Stoner - Australie

Le groupe fait ses débuts à Londres avant de s'installer à Melbourne en Australie. En 2007, Dead City Ruins sort l’EP ‘Lost in London’ suivi en 2011 de leur premier album 'Midnight Killer'. La même année, le groupe effectue leur première tournée au Royaume-Uni et en Europe, jouant 50 dates dans plusieurs pays et finissant la tournée lors d’un festival international de musique métal à Dubaï. Dead City Ruins retourne en Europe et au Royaume-Uni de juin à août 2012 et partage la scène sur des festivals Rock en ouverture de groupes tels que Mastodon, Diamond Head, Orange Goblin et Hardcore Superstar. En 2013, c’est l’ingénieur du son, James Lugo (Iron Maiden, Bruce Springsteen, Dokken) qui s’occupe de l’enregistrement du second album éponyme dont la sortie est suivie en 2014 par 33 dates, dans 13 pays du Royaume-Uni, d’Europe et de Scandinavie en soutien des groupes américains Skid Row et Ugly Kid Joe. En mars 2015, Dead City Ruins entreprend une troisième tournée en Grande-Bretagne et en Europe. Puis enregistre leur troisième album 'Never Say Die' sur le label AFM.


Line Up

Jake Wiffen

Chant

Tommy Tbone

Guitare

Sean Blanchard

Guitare

Matthew Berg

Basse

Nick Trajanovski

Batterie

Ex Membres

Thomas Cain

Guitare

Mick Quee

Basse

Danny Leo

Batterie

Drewsy

Batterie

Discographie

Midnight Killer

2012

Dead City Ruins

2015

Never Say Die

13/04/2018

Dead City Ruins

Vidéos