Biographie

Hard Rock/Sleaze - USA

Formé en 1988 à Boston par le guitariste Michael Parker et le chanteur Sam Carava sous le nom de Frontalis. Lors d'un concours, l’annonceur confond le premier titre de la setlist avec le nom du groupe. Vainqueur de ce concours, Frontalis doit se rebaptiser sous le nom de Sweet Sybil. Grace au premier prix (douze heures d’enregistrement dans un studio de Chicago), le groupe enregistre sa première démo et se font élire 'meilleur nouveau groupe' de l’année en 1988 par les lecteurs du magazine Chicago Rocker. Cette notoriété permet à Sweet Sybil d’ouvrir pour Extreme, Alice in Chains, Enuff Z'Nuff, Dirty Looks, et King's X. Quelques changements de line-up, notamment avec l’arrivée du guitariste Brian Unger, et des concerts mènent le groupe, début 1991, au River North studio, où il enregistre un EP six titres qui deviendra la plus grosse vente locale de l’époque. Malheureusement, comme de nombreux groupes à cette époque, l'arrivée du grunge originaires de Seattle met un terme à leur avenir et le groupe splitte en 1992. Fin 1993, le batteur Randy Matthiessen décède dans un accident à l'age de 24 ans. En 2010, le label Eonian Records édite un album intitulé éponyme reprenant les six titres de l’EP de 1991, deux titres sortis en 1992 sur une compilation intitulée 'Loud and Plowed' ainsi qu’un titre acoustique daté de 2009. Source


Line Up

Sam Carava

Chant

Mike Parker

Guitare

Brian Unger

Guitare

Jeff Malas

Basse

Randy Matthiensen

Batterie

Discographie

Sweet Sybil

2010

Sweet Sybil

Downtown Suicide