Biographie Rob Zombie

Chanteur du groupe White Zombie, Rob Zombie

Robert Bartleh Cummings (de son vrai nom) est né le 12 janvier 1965 à Haverhill aux États-Unis. Ses parents, Robert et Louise et ses grands-parents travaillaient dans le monde du cirque ce qui explique le gout du burlesque à Rob et à son frère Michael. Rob aime aussi passer des heures devant la télévision à regarder les séries d'horreur des années 60.
À 18 ans, après le lycée, Rob part de Haverhill pour New York à l'école d'art et de dessin Parsons The New School for Design puis rejoint la Pratt Institute de New York. Rapidement renvoyé à cause de ses mauvaises notes, il commence à travailler en tant que technicien pour une émission de télévision destinée aux enfants (Pee-wee's Playhouse). A la même époque, Rob fait la connaissance de Shauna Reynolds (plus connue plus tard sous le nom Sean Yseult) et se découvre un intérêt commun pour le macabre et le rock. Ils emménagent ensemble et décident de créer en 1985, le groupe White Zombie (d'après le film d'horreur de 1932 White Zombie avec Béla Lugosi).
La formation comprend alors sa compagne, Sean Yseult à la basse, Peter Landau à la batterie et lui même alors appelé Rob Straker. Le groupe joue à l'origine une sorte de Punk psychédélique dont l'un des principaux thèmes des chansons sont les films d'horreur. La même année, le groupe sort sa première démo intitulée Gods on Voodoo Moon, produite sur leur propre label, Silent Explosion. Après différents EP et démos, White Zombie signe un contrat avec Geffen Records en 1990. En 1993, il publie l'album La Sexorcisto: Devil Music, Vol. 1 et le single Thunder Kiss 65. Le clip du single est fait par Zombie lui-même, qui s'essaye pour la première fois à la réalisation. En 1995, sort leur second album studio Astro Creep: 2000 avec le single More Human than Human.
Durant l'année 1996, Zombie signe la bande son du film Disjoncté de Ben Stiller. La même année, sort l'album Supersexy Swingin’ Sounds, avec en pochette une certaine Sheri Skerkis, qui est alors danseuse sur scène pour le groupe et qui deviendra par la suite Sheri Moon Zombie. White Zombie prend fin en 1998, après la décision de Rob Zombie de commencer sa carrière solo. Selon Zombie, les membres du groupe ne pouvaient plus se supporter. À propos de la fin de White Zombie, il déclare : « Plutôt que de faire des albums de merde, on a préféré s'arrêter là ». Rob Zombie forme son propre groupe avec John Tempesta (anciennement White Zombie) à la batterie, Mike Riggs à la guitare et Blasko à la basse. Le premier album solo de Rob s'intitule Hellbilly Deluxe et sort en 1998.

Rob dirige les clips issus des titres de l'album et fait tourner pour la première fois celle qui deviendra sa femme : Sheri Moon. Après une grande tournée à travers les États-Unis, où Mike Riggs se fait remarquer en jouant chaque concert de la tournée avec une guitare translucide recouverte de sang de bœuf, Rob crée son propre label, Zombie A Gogo Records. Sur ce label, il produit deux groupes indépendants, The Ghastly Ones et The Bomboras, et réalise une compilation des groupes préférés de surf music de Rob Zombie intitulée Halloween Hootenanny. Après la séparation des deux groupes indépendants, Zombie décide d'arrêter l'activité du label.
Rob Zombie continue ses albums sur le style gore'n'roll créé par Alice Cooper ainsi qu'une Carrière cinématographique où il fait références aux films d'horreur des années 50 mais se caractérisant par du sexe à outrance et des scènes de violence très réalistes, avec des personnages pervers et cruels mais aussi vulgaires et immoraux.
Source